Un visualiseur, est un outil pédagogique interactif communément considéré comme la version numérique du rétroprojecteur. Il est également connu sous les noms de visualisateur, visionneuse, banc-titre ou encore caméra-document. Outre le secteur de l’enseignement, le visualiseur est utilisé par les dessinateurs qui pratiquent le dessin en direct.

 

Visualiseur Lumens

 

Au croisement de l'ancien rétroprojecteur et de la webcam, le visualiseur est un outil numérique qui permet de capturer des images fixes ou animées et de les projeter via un vidéoprojecteur.

 

Un visualiseur est composé de 4 éléments : un objectif, un système d’éclairage, un boîtier téléscopique. Il s'agit d'une caméra montée sur un bras articulé ou flexible, avec pour fonctions de prendre des images de textes, d'objets en 3D, de transparents, d'objets en mouvement, etc. Les images sont ensuite affichées par le biais d'un vidéoprojecteur ou d'un moniteur.

Les images filmées sont simultanément projetées via un vidéoprojecteur en grand format sur un écran de projection, un tableau blanc interactif, un mur, un téléviseur/moniteur ou encore un ordinateur grâce au logiciel généralement fourni. Les images projetées peuvent être stockées sur des mémoires internes, des cartes SD, ainsi que, suivant les modèles, sur des clés USB.

Pour utiliser un visualiseur, il suffit de le connecter à tout dispositif d’affichage via un câble VGA ou d'un câble USB et de disposer l’objet de la démonstration/présentation face à la caméra, c’est-à-dire généralement sous cette dernière.

 

Un visualiseur favorise la rétention visuelle et peut être dit interactif dans la mesure où il facilite les échanges et interactions entre l’enseignant et les apprenants, ainsi qu’entre les élèves entre eux.

Il est possible d'afficher les captures d’images à partir d'un vidéoprojecteur, de sauvegarder ou d'imprimer les présentations via l’ordinateur, de modifier les captures en utilisant les outils de l'ordinateur ou interagir sur un tableau blanc interactif et faire des annotations.

 

Le visualiseur permet de :

• Présenter les travaux, des exposés des élèves,

• Montrer une photo, une page d’un livre, tout document écrit sur un support,

• Présenter un objet, un échantillon, une maquette.

 

 

Les visualiseurs sont devenus des outils incontournables de la classe et ont conquis tous les niveaux d’enseignement. L’outil est simple à mettre en place et à utiliser et finalement il est bien pratique.

 

Len Scrogan, professeur associé à l’Université du Colorado à Denver, aux États-Unis, est l’auteur d’un livre au sujet de l’enseignement visuel, l’apprentissage différencié et l’évaluation formative à l’aide d’un visualiseur de classe. Il a observé plus de 250 séances pédagogiques en classe, pendant lesquelles il assistait à une leçon de 20 à 40 minutes puis, plus tard, faisait part de son avis aux enseignants. Ce qu’il a remarqué, c’est que dans seulement 12 % des classes, les élèves étaient attentifs à l’ensemble du cours.

“Les élèves étaient attentifs et accrochés à ce qu’il se passait.”

 

Ces classes-là avaient un point commun : elles utilisaient des visualiseurs de manière très efficace, s’appuyant sur des images qui amenaient les élèves à réfléchir sur ce qu’ils avaient devant les yeux.

“Ils étaient attentifs et accrochés à ce qu’il se passait.” Dans les classes les plus impliquées, les supports visuels étaient immersifs… Les images remplissaient la totalité de l’écran. Il n’était pas question d’une petite image dans un coin de page ou sur une feuille en noir et blanc. “Ce que j’ai pu observer avec les visualiseurs et que j’ai trouvé très intéressant, c’est la curiosité créée par un objet montrant les choses d’une telle manière que les élèves étaient poussés à se demander : “Mais qu’est-ce que c’est que ça ?”

 

 

*Digital Shapeshifter: visual teaching, differentiated learning, and formative assessment with the classroom document camera

 

 

Visualiseur Epson