Un élève passe environ un tiers de son temps dans son établissement scolaire. Il y acquiert des connaissances académiques, mais aussi des compétences sociales. 

Certains pays anglo-saxons et scandinaves, placent le bien-être au coeur des réformes de leurs systèmes éducatifs. 

Mais alors comment définir la notion de bien-être à l’école ? Est-ce la réponse aux questions : 

«Est-ce que tu te sens bien à l’école ?» «Est ce que tu aimes l’école ?» 

 

La dimension subjective apparaît, pour autant, une expérience positive à l’école peut se définir par : 

- Un sentiment de sécurité à l’école. 

- Des relations de qualité avec les autres de manière générale, avec les enseignants en particulier. 

- Le sentiment de se sentir à l’aise dans les différents lieux de l’établissement. 

 

- Tous les acteurs de l’établissement sont concernés : les élèves bien sûr, mais aussi les enseignants et les personnels.