Internet représente une source d'inquiétudes constante pour les parents qui craignent à juste de titre de voir leurs enfants tomber sur des contenus choquants. Qwant Junior, qui s'adresse aux enfants âgés de 6 à 13 ans, se décline en deux versions : qwantjunior.com qui est destiné au grand public, et junior.qwant.com qui et accessible aux professeurs des écoles par le biais d'un code délivré par le ministère de l'Éducation nationale.

 

Ces versions se distinguent par le fait que la première comprend sur la page d'accueil les « tendances du jour » avec des suggestions de recherche pédagogiques pour les enfants, tandis que la seconde permet aux enseignants de signaler des contenus inappropriés. Comme la version classique QWANT, le moteur de recherche garantit l'anonymat et ne comporte aucune publicité ni système de tracking. Un système de filtres comme on en trouve sur les programmes de contrôle parental écarte les contenus inappropriés portant sur la violence, la pornographie, la drogue, le racisme, etc. Comparativement au service concurrent pour les enfants SafeSearch de Google, Qwant Junior ne nécessite aucun réglage et il ne peut pas être désactivé. 

 

Qwant junior

 

 

Pour trier les contenus, le moteur se base notamment sur une liste noire établie par l'université Toulouse 1 incluant des sites inappropriés et des mots-clés à bannir. En parallèle, une liste blanche met en avant une liste de sites pédagogiques et ludiques régulièrement mise à jour et recommandée par l'Éducation nationale. Il est possible d'installer Qwant Junior comme page d'accueil ou moteur de recherche par défaut sur les ordinateurs PC et Mac, mais également sur les  terminaux mobiles Android, iOS et Windows Phone dont les enfants raffolent. 

 

Qwant junior